/ Monténégro

COMMUNIQUÉ — Le Prince Nicolas, sur les élections au Monténégro

Communiqué du Prince Nicolas sur les dernières élections au Monténégro

En ce début du mois de septembre, au vu du déroulement des dernières élections, le Monténégro a montré qu’il était un pays démocratique digne de faire partie de l’Union Européenne.

Je tiens à féliciter l’ensemble de la société monténégrine, à commencer par ses citoyens, pour la tenue pacifique de cette élection « sous tension », tant par son enjeu que par la présence de l’épidémie. Mes félicitations s’adressent également à nos institutions et tous ceux qui ont collaboré au bon déroulement de l’élection.

En permettant l’alternance, cette élection a le pouvoir de renforcer l’attachement de tous les citoyens à leur pays, mais aussi de renforcer la confiance et le respect vis-à-vis de leurs institutions.

Nous partageons tous l’espoir que l’ensemble de la classe politique aura à cœur de mettre en priorité l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens ainsi que la protection de cette nature exceptionnelle qui nous a été confiée. Au-delà de ces élections, le Monténégro a besoin d’un débat ouvert sur son avenir, débat trop souvent occulté par les rivalités. Ce débat devrait associer toutes les instances et tous les citoyens. Le pays n’a pas besoin de gagnants ni de perdants mais avant tout d’hommes et de femmes prêts à construire ensemble cet État écologique auquel la Constitution nous oblige et qui seul peut assurer un avenir désirable et durable pour notre cher Monténégro. Pour que ce débat puisse être constructif, il doit avoir lieu dans un climat apaisé.

J’entends et lis actuellement que des incidents, menaces et réactions de peur sont en train de polluer le pays. Mon espoir et ma croyance sont que ce sont des faits isolés et que la majorité des citoyens du Monténégro souhaitent vivre en paix dans un état multi-ethnique et multiculturel, où tout le monde se sent en sécurité.

Rappelons, avec une gratitude profonde, que le Parlement monténégrin à sa très grande majorité, l’opposition d’époque y compris, a voté, en juillet 2011, la loi sur la réhabilitation de la dynastie monténégrine et de son histoire. Pour moi, ce fut aussi l’espoir que le pays avait tourné la page du passé et s’était engagé dans la construction d’un état moderne. Plus jamais de 1918, plus jamais des guerres des années 1990 ni de leurs lots de haine et de provocations. Ça ne doit plus jamais être « ta mort ou la mienne », seule alternative à la vie en commun sur un sol commun.

Pensons à nos enfants, nos petits-enfants, et que notre conscience collective se construise autour des messages de respect, d’amour et de paix. J’espère profondément que cette alternance se fera dans le calme et qu’elle permettra de relancer l’activité économique et d’assurer la protection de tous. N’oublions pas que la pauvreté créé des extrémistes et que tout le processus de civilisation consiste à transformer l’énergie d’agression en énergie de création.

Vive le Monténégro !

Prince Nikola Petrović Njegoš

Partager ce projet sur :
Twitter, Facebook ou Linkedin

La newsletter de la Fondation
Suivez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter
Nos Projets
Fondation Petrovitch Njegosh ©2020