Clôture du festival du long-métrage documentaire Underhill

(Re)vivez le festival en images et retrouvez le discours du Prince Nicolas Petrović Njegoš.

Culture

La 11ème édition du Festival international du long-métrage documentaire Underhill a eu lieu du 16 au 23 juin 2020 à Podgorica. (Re)vivez le festival en images et retrouvez le discours du Prince Nicolas Petrović Njegoš, prononcé par Milica Perišić lors de la cérémonie de clôture.

Chers amis, ou plutôt chers Citoyens du Monde car, si je me réfère au programme de cette 11ème édition, vous qui avez eu la chance de pouvoir visionner ces nombreux documentaires devez vous sentir des « Citoyens du Monde ». J’imagine que c’est le but recherché par les initiateurs de la belle aventure que représente Underhill. Sachez que c’est également ce qui a poussé la Fondation à soutenir le festival depuis plusieurs années.

Je tiens à vous saluer tous et à vous dire que, confiné à Paris, je suis triste de ne pas pouvoir partager ce moment avec vous ce soir. Organiser un tel festival, y participer par sa présence, réaliser et produire ce type de documentaires, représentent un réel engagement. Un engagement qui met l’humain et le vivant au premier plan face au matérialisme protéiforme de nos sociétés. Cet engagement nous relie et représente une vision positive pour les temps qui viennent. Permettez-moi de saluer le Directeur artistique Vuk Perovic et ses partenaires pour avoir donné cette orientation au festival. La solidarité, l’empathie, les droit des femmes, la justice sociale et ce soir l’écologie sont les sujets de cet « autre regard » que nous propose Underhill.

La Fondation Petrović Njegoš s’est choisie comme devise « Small is Beautiful », en hommage à l’un des premiers économistes concepteurs du développement durable : Ernst Friedrich Schumacher. Nous sommes vraiment heureux de nous associer à cette dernière soirée « écologique » et à la projection de « But Beautiful ». En cette période de crise sanitaire mondiale, ce film prend tout son sens, particulièrement au Monténégro qui semble avoir oublié la promesse de son baptême, d’être le premier État écologique.

Depuis plusieurs années, partout sur la planète, des hommes et des femmes se mobilisent pour la transition écologique, c’est la seule façon de pouvoir anticiper les catastrophes à venir et de préserver l’avenir de nos enfants. Cela peut être l’occasion de dépasser nos contradictions et de se retrouver ensemble autour d’un vrai projet d’État écologique qui est en réalité le seul projet qui a du sens au lendemain de la crise sanitaire et économique actuelle.

D’ici là prenez soin de vous et de vos proches.

Nicolas Petrović Njegoš
Discours délivré par Milica Perišić lors de la cérémonie de clôture

La newsletter de la Fondation
Suivez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter
Fondation Petrovitch Njegosh ©2020